Pougues-les-Eaux, le 12/08/2018

 

Les Années Vingt à Pougues-les-Eaux

 


1924 - En attendant l'ouverture du Bal ! La date des événements n'est pas toujours d'une grande rigueur mais elle ne retire rien du pouvoir évocateur et sans doute aussi nostalgique de ces belles photos.

Avec le temps, ces témoignages visuels, qu'ils soient anecdotiques ou plus officiels, prendront encore davantage de valeur et donneront peut-être à certains l'envie d'en savoir plus :
comme pour ce Café-Bal Compain, du nom du propriétaire ? Lieu semble-t-il très couru dans les années vingt à Pougues maist dont, hélas, il reste peu de traces.

Devant le Bal Compain

A la terrasse du Restaurant-Bal Compain. Le temps de pose reste encore un peu long alors il ne faut surtout pas bouger !

Grand nettoyage de la salle Compain avant le Bal en 1924 - La scène est posée et parfaitement équilibrée, à remarquer le ténébreux marlou avec sa casquette à carreaux.
Les jeunes-femmes sont au travail et les hommes regardent... Le photographe reste anonyme mais néanmoins talentueux.

Jolies Pougoises, chapeautées avec fantaisie pour la Sainte-Catherine ou, assurément, pour plaire davantage lors du prochain Bal Compain !

Aujourd'hui, on fête Sainte-Maguerite devant le Bal Compain. Les jeunes-femmes ont, hélas, coupé leurs cheveux.
Et tous regardent le photographe, avec le sourire c'est encore mieux...

1925 - Enterrement de la vie des garçons Antoine Bardou et Emile Dayez, comme le veut la tradition...

Sainte-Marguerite à Pougues le 17 juillet 1925 ? Ce prénom est alors à la mode !

Blouses sombres et culottes courtes restent de rigueur, les mines sont pour le moins sérieuses, il est vrai qu'à l'époque on ne badine pas avec la discipline.

Dans la cour de l'école des filles les tenues sont bien plus variées, coquetterie oblige !

Les enfants prennent sagement la pose pour le photographe avenue de Paris.

Groupe devant le Café Conti avec des jeunes, surtout, et une grand-mère. L'avenue éponyme mène au Casino.

L'Union Sportive de Pougues

1921 - Départs des courses au son du clairon, s'il vous plait !