BackUp

 

ITINÉRAIRE BALISÉ D'UN ARTISTE FIN DE SIÈCLE

 

 

           

Figures dessinées ou académies d'après nature - Collin, Louis-Joseph-Raphaël, vers 1870 - Dessins d'élève, dépôts réglementaires à l'école des Beaux-Arts

     

Louis-Joseph-Raphaël Collin, Paris 17 juin 1850 - Brionne (Eure) 1916
Elève de l'atelier Cabanel à l'école des Beaux-Arts de Paris.

Peintre de genre : nus, portraits, compositions décoratives, illustrateur. Collectionneur de terres cuites antiques, de grès et poteries du Japon, il collabora de 1872 à 1889 à la réalisation de faïences décoratives.
Collin participa à la décoration de différents édifices et peignit notamment un plafond pour le petit foyer du Théâtre de l'Odéon, recouvert de peinture noire en 1967 lors de la création de la salle du Petit-Odéon, mais remis à jour et restauré en 2005.

L’Ecole des Beaux-Arts de Paris, reconnue dans le monde entier, constitue avec l'exposition du Salon un passage recommandé, mais encore faut-il obtenir le concours d'entrée. Il s'agit d'un établissement public national, relevant directement de la tutelle de l'État.
Les beaux-arts, proprement dit, étaient au nombre de quatre : peinture, sculpture, gravure, avec l'architecture jusqu'en 1968, date à laquelle le ministre de la culture, André Malraux, en réponse à la crise de l'académisme portée par les conflits politiques, créa huit unités pédagogiques d'architecture réparties sur tout le territoire. Depuis, ces unités pédagogiques ont été transformées en écoles nationales supérieures d’architecture.
Pour les trois autres disciplines : Peinture - Gravure - Sculpture, les études se déroulent en moyenne sur cinq années.
Le recrutement se fait initialement sur une épreuve de dessin et une épreuve dans la discipline choisie. Actuellement, par la présentation d'un dossier de travaux effectués auparavant suivie d'un court entretien avec quelques professeurs de l'École.
L'admission à l'école des Beaux-Arts de Paris se prépare aussi dans les écoles de province. La réforme de 1969 a permis de démocratiser l'admission à l'école ; d'un recrutement sélectif, seulement quelques dizaines d'élèves, on est alors parvenu à un nombre d'environ 500 étudiants admis, pour près de 1400 postulants (dont 200 entrent directement en atelier).

L'étudiant reste libre de prendre le temps qui lui convient pour passer son diplôme mais il doit en principe, pour le présenter, obtenir l'accord du chef d'atelier et avoir validé une douzaine d'Unités de Valeurs, correspondant à autant de cours magistraux ou d'atelier spécialisés. L'élève artiste peut aussi mener un cursus libre d'un atelier à l'autre, d'une discipline à l'autre et même passer les différents diplômes correspondant aux différentes disciplines.
Le recrutement des professeurs ?
Jusque vers 1985, le Collège des chefs d'atelier, souvent des artistes renommés, était recruté par cooptation externe ou interne d'anciens élèves, devenus assistants. Sous le ministère de Jack Lang le recrutement collégial fut supprimé pour un choix effectué directement par ledit ministère.

http://travail-de-memoire.pagesperso-orange.fr/Travaux-eleves.htm

 

 BackUp